Préparation estivale par

Où en est le MHSC par rapport aux autres clubs ?

Commentaire(s)
Le bilan des préparations estivales des clubs de Ligue 1.

À moins d'une semaine de la reprise du championnat, toutes les équipes ont achevé leur préparation estivale avec plus ou moins de succès. Si Strasbourg, Brest et Reims ont effectué un sans-faute, Rennes n’est pas parvenu à s’imposer une seule fois. Voici un petit bilan de la pré-saison réalisée par les clubs de Ligue 1.

CEUX QUI ONT RÉUSSI LEUR PRÉPARATION ESTIVALE

Strasbourg a brillé durant sa préparation avec un carton plein. Le Racing, qui a été le premier à reprendre officiellement la compétition, a réussi un sans-faute en remportant ses quatre matchs amicaux. Les hommes de Thierry Laurey, qualifiés pour le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa, se sont notamment offerts un carton face à la sélection de La Réunion (7-0). Le Stade de Reims a effectué une pré-saison quasi-parfaite, avec trois victoires et deux nuls, marquée par des résultats probants face à des équipes de Ligue 1 (victoire face à Dijon et Metz et nul face à Lille). Le promu brestois s’est aussi illustré. Le SB29, qui a continué sur sa lancée, a confirmé son excellente saison dernière en Ligue 2. Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio se sont imposés à quatre reprises lors de leurs cinq matchs amicaux (Lorient, Guingamp, Rennes et Nantes). Des tests réussis haut la main par les Bretons face à des équipes de L1 et L2.

Le Nîmes Olympique, qui sort d’une bonne saison pour son retour en Ligue 1, a également bouclé une préparation aboutie malgré la perte de ses meilleurs éléments cet été (Savanier, Ferri, Bozok, Bouanga). Si les hommes de Bernard Blaquart restent sur une défaite face à Dijon, ils se sont imposés à deux reprises (Rodez et Toulouse) et ont concédé deux nuls (Béziers et Ajaccio). Les Angevins ont achevé leur préparation avec une défaite face à Mönchengladbach, qui cependant n’entache pas leurs bons résultats de ce mois de juillet. Les hommes de Stéphane Moulin sont auparavant sortis victorieux à trois reprises (Les Herbiers, Orléans et Le Havre) avant de concéder un match nul face au Feyenoord. Cinq matchs et seulement une défaite pour les Dijonnais qui ont obtenu leur maintien dans l’élite lors des barrages. L’arrivée de Stéphane Jobard semble déjà porter ses fruits…

Les outsiders du championnat ont tenu leur rang. Le LOSC, impressionnant deuxième la saison dernière, a confirmé en ce début d’exercice malgré les départs de ses joueurs cadres (Pépé, Koné, Mendes, Leao). Les Lillois se sont offerts trois succès avec notamment une réalisation de leur nouvelle recrue, Benjamin André, qui s’est illustrée face à Portimonense. Après deux matchs nuls (Reims et Maritimo), les Nordistes ont achevé leur pré-saison avec deux défaites (Celta Vigo et Roma). Enfin, l’Olympique de Marseille, victorieux des EA Ligue 1 Games, s’est remis sur les bons rails depuis l’arrivée sur son banc d’André Villas-Boas. Un premier trophée dans l’ère McCourt suivi d’un carton contre DC United 8 buts à 1 et une défaite presque encourageante face au Napoli dimanche soir (0-1). Cela avait pourtant mal débuté pour les Marseillais, vainqueurs laborieux des U23 de Stoke City avant de s’incliner à deux reprises face à Accrington et aux Glasgow Rangers.

CEUX DONT LE BILAN EST MITIGÉ

Le Montpellier-Hérault et l’AS Saint-Etienne n’ont pas confirmé leur bonne saison passée. Les hommes de Michel Der Zakarian, qui restaient sur un bon exercice 2018-2019, ont connu un mauvais début de préparation avec deux nuls (Béziers et Huddersfield) et deux défaites dont celle lors de la petite finale des EA Ligue 1 Games. Ils ont su redresser la barre en fin de pré-saison avec deux victoires lors de leurs derniers matchs amicaux (UNFP et Girone). Le recrutement opéré par le club héraultais cet été a porté ses fruits, même si les Montpelliérains devront faire sans Téji Savanier, sérieusement blessé au genou, pendant plus d’un mois. De leur côté, les Verts, qualifiés pour l’Europa League après leur 4ème place, ont connu un début de préparation quasi-parfait avec deux victoires et un match nul avant de subir un coup d’arrêt avec la défaite face à l’OM en finale des EA Ligue 1 Games. Ils ont ensuite enchaîné avec un match nul (Middlesbrough) et une défaite (Newcastle) en Angleterre.

Toulouse et Monaco, qui ont bataillé jusqu’à la fin du championnat pour obtenir leur maintien, ont achevé une préparation en dents de scie. Si les hommes de Leonardo Jardim ont débuté par une victoire face au Cercle de Bruges, ils ont enchaîné avec trois défaites de rang (Lokeren, Lausanne, Everton) mais ont pu compter sur leur nouveau portier Benjamin Lecomte qui a su se montrer décisif dès son arrivée avec un premier "clean sheet" face à Valence (1-0) puis un penalty arrêté pour offrir un nouveau succès à son équipe contre Porto (1-0). Le TFC, qui s’est incliné à trois reprises, a perdu ses deux face-à-face contre des clubs de Ligue 1 (Strasbourg et Nîmes). Les Toulousains ont également deux victoires et un match nul à leur compteur.

Le Paris Saint-Germain, qui a dû faire avec un groupe amoindri et rajeuni en l’absence des sud-américains et de Neymar, n’a pas vraiment convaincu. Les hommes de Thomas Tuchel, qui n’ont pas fait preuve de maîtrise, se sont offerts des succès face à des équipes d’un niveau bien inférieur au leur (Dresde et Sydney). Les Rouge-et-Bleu, qui n’ont subi qu’une seule défaite face à l’Inter Milan lors de la séance des tirs au buts, ont tout de même clos leur préparation en beauté en soulevant le Trophée des Champions à Shenzhen. Le FC Nantes, sans entraîneur à six jours de la reprise du championnat après le départ de Vahid Halilhodzic, a connu une préparation mitigée en alternant entre victoires et défaites. Les Canaris se sont imposés trois fois (Nyon, Niort et Gijon) et ont perdu à deux reprises (Lausanne et Brest). Pour la dernière de leur désormais ex-coach, ils ont concédé le match nul face au Genoa. L’Amiens SC, qui restait sur une défaite face à Valenciennes après son succès contre Boulogne, a renoué avec la victoire contre Hull City à l’occasion du premier match de sa nouvelle recrue Christophe Jallet. Le club de la Somme a ensuite enchaîné avec un match nul (Metz) et une défaite (Leganés).

CEUX QUI ONT RATÉ LEUR PRÉPARATION ESTIVALE

Le Stade Rennais a fait chou blanc lors de sa préparation. Vainqueurs de la Coupe de France, les hommes de Julien Stéphan ont connu deux défaites (Brest et Leipzig) et deux matchs nuls (Celtic et Chelsea bis). Confrontés au PSG lors du Trophée des Champions, ils se sont une nouvelle fois inclinés, certes sans démériter. Nice, qui a disputé sept matchs amicaux cet été, s’est incliné cinq fois avec notamment deux cartons face à Burnley (6-1) et Wolfsbourg (8-1). Au total, les Aiglons ont encaissé vingt-deux buts…

L’Olympique Lyonnais, les Girondins de Bordeaux ainsi que le FC Metz n’ont connu qu’une seule victoire lors de leur préparation estivale. Après un stage à Tignes, les hommes de Sylvinho ont enchaîné avec cinq matchs amicaux. Malgré une victoire de prestige face à Arsenal, ils ont connu des difficultés lors de cette préparation et ont subi quatre défaites. Les Bordelais, qui ont disposé du Montpellier-Hérault lors de la petite finale des EA Ligue 1 Games, ont concédé quatre revers (Partizan Belgrade, Wolfsberger, OM, Genoa). Le promu Messin n’a pas commencé cette saison de la meilleure des manières en ne s’offrant qu’un seul succès, face à Charleroi. Le club à la croix de Lorraine a ensuite enchaîné avec deux matchs nuls (Sochaux et Amiens) et deux défaites (Reims et Mayence).

TOUS LES RÉSULTATS