L1

L'UNFP dénonce l'injustice concernant les internationaux privés de sélection

par
Plusieurs joueurs ne comprennent pas la décision

24 heures après l'annonce officielle des clubs de Ligue 1 et Ligue 2 de refuser de libérer leurs joueurs internationaux pour la trêve qui se tiendra du 22 mars au 2 avril prochain, le syndicat des joueurs professionnels évoluant en France a réagit. Dans un communiqué publié en début de soirée, l'UNFP dénonce une injustice dont sont notamment victimes les joueurs africains.

"L’UNFP partage la légitime incompréhension des footballeurs internationaux autres que français de nos différents championnats, appelés à disputer des rencontres hors de l’UE, comprend leur détresse, partage leur colère. (...) L’UNFP insiste sur la nécessité pour l’État français d’accorder les mêmes dérogations à l’ensemble des joueurs lorsque les conditions demandées sont aussi respectées par les fédérations étrangères… Car ces décisions témoignent aujourd’hui d’une discrimination que l’État français ne peut continuer à porter et dont il doit, au contraire, se départir dans les plus brefs délais" est-il écrit sur le site web.